CAN 2017 : «Si on passe le 1er tour, on peut aller en finale» Paolo Duarte, sélectionneur des Étalons

Advertisement

A l’issue de stage effectué au Maroc, le sélectionneur national Paolo Duarte était partagé entre la satisfaction de voir les Étalons réagir positivement face aux Aigles du Mali, mais peiné par son bastion défensif qui n’est pas au mieux de sa forme. La blessure d’Issouf Paro, couplé à la suspension pour 2 matches de Steeve Yago va obliger le technicien portugais à revoir ses plans. Tout compte fait, Paolo Duarte estime que si l’équipe arrive à franchir le premier tour, il a bon espoir d’arriver en finale.

Vous venez de finir le stage du Maroc, tout s’est bien passé pour vous ?

Lors du stade à Marrakech, j’ai vu d’abord une équipe avec une mauvaise attitude face au Maroc surtout en première mi-temps. Mais face au Mali, j’ai senti un bon comportement. Il y a eu beaucoup de concentration et d’engagement. Tout était bien organisé et pour moi, c’est le plus important.

On peut donc dire que vous êtes prêts pour le premier le samedi prochain face au Cameroun…

Le premier match, je ne peux pas dire que l’équipe est prête car c’est sûr qu’on ne sera jamais à 100% pour le premier match. Mais on s’y approche. Chaque jour qui passe, on s’améliore et les joueurs récupèrent une meilleure forme. On va voir. Dans la défense, on a trop de problème. On cherche toujours des solutions. Maintenant on va voir si le samedi, tout le monde est proche de sa forme physique maximale. Il faudra s’attendre un match difficile contre un adversaire difficile. Mais le match sera aussi difficile pour le Cameroun.

Ce choc contre le Cameroun s’annonce déjà comme une rencontre décisive à votre sens ?

Il n’y a pas que ce premier match qui soit seulement décisif. Tous les matches sont décisifs. C’est un semi-marathon de 3 matches et l’idéal est de les gagner tous. Il ne faut pas attendre de gagner le 2e ou le 3e. Il faut chercher à s’imposer à toutes les rencontres. Cela permet de jouer avec beaucoup de planification et surtout en fonction des adversaires.

Y a-t-il d’ores et déjà un objectif que vous vous êtes placés et que vous devrez atteindre ?

L’objectif, c’est faire toujours mieux. Si je n’ai pas de blessure, je peux vous assurer qu’on va faire une grande CAN. Vous savez que nous avons une défense assez stable, mais actuellement on a des soucis car il y a Steve Yago qui ne peut pas jouer les 2 premiers matches. Pourtant c’est l’une de nos forces. Cependant on a aussi de la qualité vers avant. Le plus dur d’abords, c’est de passer la phase de groupe. Et si on arrive à franchir le premier groupe, je suis convaincu qu’on ira jusqu’en finale. Parce que c’est la phase de groupe qui est difficile. Mais passé ce tour, je suis sûr qu’on fera une grande CAN.

Propos recueillis à Marrakech par Kader Traore

Publicité