CHAN 2014 : Les Etalons reviennent de loin

Advertisement

Les Etalons locaux ont arraché le nul (1-1) face aux Lions de l’Atlas le jeudi 16 janvier lors de leur 2e match dans le groupe B de la phase finale du CHAN, Afrique du Sud 2014. Un nul qui les relance dans la compétition en attendant l’ultime rencontre du 20 prochain face aux Warriors du Zimbawbe.

Que ce fut dur pour les Etalons de tenir en échec les Lions de l’Atlas. Après avoir concédé un but matinal dans la première minute de jeu, les Etalons se sont mis dans l’embarras dans ce match qu’il ne fallait pas du tout perdre. Ce fut d’ailleurs le pire scénario qu’ils pouvaient avoir. Dernier du groupe B avec un point-average vierge, ils devraient battre les Marocains ou à défaut ramener 1 point. Ce n’était pas la mer à boire, mais lorsqu’on prend un but juste au coup d’envoi, ce n’est pas non plus la meilleure entame de la partie qui soit. En effet, à peine la partie commencée que les Étalons sont cueillis à froid par Brahim El Bahri sur un plat du pied en plein axe (0-1 ; 1re mn).

Il fallait maintenant courir derrière le score, bien tenu par l’adversaire, tout en prenant le risque de se découvrir. D’ailleurs par 3 ou 4 fois, les Marocains sont passés à côté de l’aggravation du score. Le même Brahim (11e mn et 45+2e mn) ou encore Abdelkadir El Ouadi (40e) ont failli renvoyer précocement les Etalons à leur apprentissage du haut niveau. Heureusement qu’Eric Traoré (40e mn) et Mohamed Kaboré (45+2e mn) ont su sauver la cage des Etalons.

La mi-temps va permettre aux Etalons de souffler un peu et à leur coach Brama Traoré de repositionner ses poulains. Les Marocains ayant marqué matinalement en première partie, les Étalons eux ratent matinalement en seconde partie (46e mn). C’est encore reparti. Au fil de la débauche d’énergie des Etalons et de leur propension à revenir au score, ils vont se découvrir et laisser des espaces aux Lions, qui eux, n’arrivent pas à scorer dans une défense très poreuse. Devant, les attaquants sont fébriles et l’entre jeu manque de cohésion. Ilias Tiendrebéogo, Aboubacar Traoré et Bassirou Ouédraogo n’arrivent pas à tromper le portier marocain. La fatigue aidant, le coach Brama jette dans la partie Oumarou Nebié et Elisée To respectivement à la place d’Aboubacar Traoré et Issouf Kaboré. Le salut viendra de Bassirou Ouédraogo qui récupère d’une balle dans la surface et bat le portier adverse Lamyaghri (1-1 ; 88e mn). C’est le but de l’espoir. Car même avec 1 point, les Etalons gardent leur chance de qualification surtout que la 2e place se jouera à 3 entre le Maroc (2 points), Zimbabwe (2 points) et Burkina (1 points) ; L’Ouganda s’étant échappé avec 4 points. Le 20 prochain face au Zimbabwe, ce sera quitte ou double.

Publicité