RCK # USMA (1/16e de finale LDC) : Les Faucons tiennent à rentrer dans l’histoire

Advertisement

Le Rail club du Kadiogo va tenter de rentrer dans l’histoire du football burkinabè en se qualifiant pour les phases finales de la ligue des champions. Ce samedi 18 mars à 15h30 au stade du 4-Août, malgré la défaite de 2-0 au match aller face à l’USM Alger, veulent renverser la vapeur.

Le RCK n’avait pas bien négocié le match aller face  à l’USM Alger et était tombé par 2-0. Un score assez compliqué pour qui veut surmonter la pente. Le score concédé en terres algériennes est pourtant franchissable, selon l’encadrement du Rail. Le premier à croire en la qualification, est le coach des cheminots, Kamou Malo: « on sait qu’on a 2 buts à remonter et ce qu’on a vu au match l’aller, nous fait croire qu’il y a la place pour se qualifier ».

Par contre le seul représentant burkinabè en campagne africaine devra faire sans son portier et capitaine, Aboubacar Sawadogo, suspendu pour cumul de cartons jaunes. « Il y a notre 2e portier Valentin Kouakou. C’est vrai qu’il n’a pas assez de compétition, mais on l’a recruté en fonction de la compétition et je pense que le message que Aboubacar Sawadogo a transmis à Kouakou est de se transcender sur cette rencontre » nous a rassuré coach Malo.

Pour lui, que la qualification soit possible après 15 minutes ou à l’issue des 90 minutes, c’est la même chose. Mais d’ores et déjà, lui et son groupe sont avertis qu’il faudra éviter le piège des Algériens qui viendront sans doute pour faire du cinéma et perdre du temps. « Nous allons attirer l’attention du trio arbitral sur ça. La qualification du RCK doit être une ambition de tout un peuple, du Burkina. Pour que l’équipe fanion puisse continuer de briller, il faut aussi qu’il y ait des clubs au haut niveau » a-t-il dit.

Il reste au RCK de concrétiser ce rêve en réalité et il a les armes pour.

Kader TRAORE

Publicité